Association Entente Solidaire de la Convenance : site officiel du club de foot de STE MARIE - footeo

saison cyclonique à la REUNION

15 novembre 2014 - 06:25

Quelques rappels et mesures de sécurité à l'heure de l'ouverture de la saison cyclonique dans le bassin OCEAN INDIEN,

Sans pour autant être alarmiste....

S'informer = se protéger

 

Avant la saison cyclonique IMPÉRATIVEMENT CONNAITRE

:

  • Les différentes phases de l'alerte cyclonique (Pré-alerte Cyclonique, alerte orange, alerte rouge, phase de sauvegarde) et les consignes qui s'y rattachent, en particulier, l'interdiction formelle de sortir pendant l'Alerte Rouge.
  • Les risques inhérents à la situation de votre habitation (risque d'inondation, d'éboulement, d’envahissement par la mer).
  • Le ou les centre(s) d'hébergement prévu(s) à proximité de votre domicile et le trajet le plus sûr pour s'y rendre, sachant que les ravines et les rivières pourront alors être en crue et donc les radiers infranchissables.
  • Trois numéros d'appel d'urgence: le 15, pour toute urgence médicale, le 18 pour les autres demandes de secours et le 17 pour la police ou la gendarmerie.


Le numéro du répondeur téléphonique de METEO-FRANCE 32 50 ou 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques, et le 08.97.65.01.01 pour le point cyclone.
 

Au début de la saison cyclonique

  • Contacter sa mairie, pour vérifier l'emplacement du centre d'hébergement et le numéro d'appel de la permanence de sécurité prévue la plus proche de votre domicile.
  • Préparer son habitation, vérifier l'état de la toiture, des portes et des fenêtres.
  • Élaguer les arbres situés à proximité.
  • Vérifier l'état des fossés d'évacuation des eaux.
  • Constituer une réserve de secours.
  • Préparer déjà une réserve minimale d'aliments en conserve et d'eau minérale en bouteille, de piles pour la radio et les lampes, de bougies, ainsi qu'une trousse de première urgence, et vos médicaments si vous suivez un traitement médical.

      Tout au long de la saison cyclonique

  • Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique (radio, T.V., journaux, répondeurs de METEO-FRANCE 32 50 ou 08.92.68.08.08 pour les prévisions
  • météorologiques et 08.97.65.01.01 pour le point cyclone) surtout si vous envisagez une longue randonnée en montagne ou une sortie en mer.
  • Eviter de stocker des denrées périssables en quantité trop importante dans votre réfrigérateur ou votre congélateur.
  • Stocker plutôt des conserves en boîte que des surgelés.
  • En cas de coupure d'électricité, ouvrir le moins possible votre réfrigérateur ou votre congélateur.
  • Si la coupure dure trop longtemps, débrancher les appareils électriques tels que les chauffes-eau, réfrigérateur, congélateur, en ne laissant qu'un interrupteur allumé pour avertir du retour de l'électricité.
  Pré alerte cyclonique  

 

 

  • Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique (radio, T.V., journaux, répondeurs de METEO-FRANCE 32 50 ou 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et 08.97.65.01.01 pour le point cyclone)
  • Vérifier l’adresse et le numéro de téléphone du centre d’hébergement le plus proche de son domicile.
  • Ne pas écouter les rumeurs et ne pas contribuer à leur propagation.
  • Ne pas s’exposer : Ne pas prendre la mer, ne pas entreprendre de longues randonnées, ne pas emprunter les ravines et les lits de rivière, ne pas s’approcher du rivage en cas de forte houle, ne tenter en aucun cas de franchir un radier submergé (à La Réunion, l'imprudence et le non-respect de cette dernière règle sont responsables de l'essentiel des pertes en vie humaine liées aux dépressions et cyclones de ces 20 dernières années).
  • Éviter de sortir dès que les conditions météorologiques deviennent trop mauvaises.
  • Vérifier ses réserves de nourriture et d'eau potable pour les jours à venir.
  • S’assurer de disposez d’une lampe à piles, et de piles de rechange (radio, lampes de poche) en nombre suffisant.
  • Vérifier son habitation (le fonctionnement des portes, fenêtres, et volets…)
  • Les insuffisants rénaux ou respiratoires sont invités à se rapprocher des organismes de santé ou associations qui les suivent.
    Alerte orange
  • Préparer son habitation :
  • Protéger les fenêtres (volets, planches...), coller au besoin de grandes bandes d'adhésif en croix sur les vitres.
  • Mettre les animaux à l'abri.
  • Rentrer tous les objets susceptibles d'être emportés par les eaux et par le vent, qui pourrait les transformer en objets meurtriers.
  • Garer son véhicule dans un endroit protégé.
  • Vérifier ses réserves :
  • De nourriture et constituer une réserve d'eau potable suffisamment importante pour 72 heures environ.
  • S’assurer de disposer d’une lampe à piles, et de piles de rechange (radio, lampe de poche) en nombre suffisant.
  • En cas de traitement médical, s’assurer de disposer de médicaments en réserve pour 72 heures au moins (exemple, insuline pour les diabétiques insulinodépendants).
  • Préparer une évacuation éventuelle :
  • Selon la situation de son domicile (zone inondable, bordure de ravine, de rivière ou de mer), se préparer à une évacuation éventuelle au cas où l'évolution de la situation justifierait cette mesure de sauvegarde.
  Alerte rouge
  • Profiter du préavis de 3 heures pour se mettre à l’abri le plus rapidement possible.
  • Ne plus sortir en aucun cas.
  • Rester calme. Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique (radio, T.V., journaux, répondeurs de METEO-FRANCE 32 50 ou 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et 08.97.65.01.01 pour le point cyclone) Rester chez soi tant que les informations officielles ne font pas état de l'éloignement effectif du cyclone et de la levée de l’alerte rouge.
  • Suivre scrupuleusement les consignes officielles et conseils diffusés par les radios.
  • Rester calme, ne pas paniquer :
  • Se mettre à l'abri dans la partie la plus solide de son habitation.
  • Si la maison commence à se dégrader voire même à s'effondrer, se protéger éventuellement sous des matelas ou chercher refuge sous un meuble robuste (table, lit,...).
  • Ne pas tenter de faire sa propre météo :
  • Une zone de l’île peut se trouver provisoirement protégée des vents violents par la montagne et, de ce fait, les conditions météorologiques observées au-dehors peuvent ne pas rendre compte de la réalité et de l'imminence du danger. Ne pas se laisser "piéger"!
  • Se méfier du passage de l’œil :
  • Si l'oeil (qui est la zone de calme relatif situé au centre du cyclone) passe sur l'île, ne pas se laisser, là non plus, tromper par l'amélioration temporaire des conditions météorologiques. Rester à l'abri chez soi.
  • Ne sortir que si l’habitation ayant trop souffert, n'offre plus un abri suffisant. Dans ce cas chercher refuge le plus près de son domicile et rester le moins possible dehors.
  Après - phase de sauvegarde
  • Rester très prudent :
  • Dehors, ne pas toucher aux fils électriques tombés à terre. Les signaler aux agents de l'EDF qui feront le nécessaire.
  • Rester chez soi tant que les informations officielles ne font pas état de l'éloignement effectif du cyclone et de la levée de l’alerte rouge.
  • S’assurer que la circulation est autorisée.
  • Se renseigner sur l’état du réseau routier avant de prendre votre véhicule.
  • Ne pas s’aventurer sur les radiers submergés, ni dans les ravines et les lits des rivières en crue.
  • Faire attention à l'eau du robinet :
  • Ne pas oublier que l'eau du robinet peut rester impropre à la consommation plusieurs jours après l'arrêt des pluies. En conséquence, il est impératif de la traiter pour la boire immédiatement.
  • Ne pas gêner le travail des équipes d'intervention et de secours.
  • Ne pas encombrer les lignes téléphoniques si elles ne sont pas coupées.
  • Ne pas encombrer le standard des différents services (pompiers, DDE, EDF, FRANCE TELECOM,...). Si un incident a été rapporté, le message a été enregistré et noté. Un deuxième appel ne fait qu'encombrer les réseaux et empêche d'autres appels.
  • Ne pas contribuer à la propagation des fausses rumeurs.
  • ........................................................................................................................................................................

Vous trouverez ci-après la liste des noms des futurs systèmes dépressionnaires qui vogueront dans l'Océan Indien durant la saison cyclonique 2014-2015.

ADJALI Comores (F)
BANSI Mauritius (M)
CHEDZA Botswana (F)
DIAMONDRA Madagascar (F)
EUNICE Zimbabwe (F)
FUNDI Kenya (M)
GLENDA South Africa (F)
HALIBA Swaziland (M)
IKOLA Tanzania (F)
JOALANE Lesotho (F)
KESHA Seychelles (F)
LUGENDA Mozambique (M)
MAHARA Malawi (N)
NATHAN France (M)
OSCAR South Africa (M)
PULENG Lesotho (F)
QUENELLE Madagascar (F)
ROSELINA Mozambique (F)
SITARA Comores (F)
TARIK Mauritius (M)
UMALI Zimbabwe (M)
VUNTU Botswana (F)
WEZI Malawi (F)
XOLANI Swaziland (M)
YOLANDE France (F)
ZITA Seychelles (F)

Commentaires

AESC vient de remporter le trophée 100000 visites 30 jours
1-0
US STE ANNE / SENIORS 1 plus de 2 ans
US STE ANNE / SENIORS 1 : résumé du match plus de 2 ans
0-0
FC MOUFIA / SENIORS 2 plus de 2 ans
FC MOUFIA / SENIORS 2 : résumé du match plus de 2 ans
0-0
CS ST ANDRE / SENIORS 1 plus de 2 ans
CS ST ANDRE / SENIORS 1 : résumé du match plus de 2 ans
2-2
JS DOMENJOD / U15 plus de 2 ans
JS DOMENJOD / U15 : résumé du match plus de 2 ans
2-3
U15 / JS MONTAGNARDE plus de 2 ans
U15 / JS MONTAGNARDE : résumé du match plus de 2 ans
2-0
SENIORS 2 / JS BOIS DE NEFLES plus de 2 ans
SENIORS 2 / JS BOIS DE NEFLES : résumé du match plus de 2 ans
9-1
AFC HALTE LA / SENIORS 2 plus de 2 ans
AFC HALTE LA / SENIORS 2 : résumé du match plus de 2 ans
+
+
+