Association Entente Solidaire de la Convenance : site officiel du club de foot de STE MARIE - footeo

SERBIE - FRANCE 1-1

La France et la Serbie dos à dos (1-1)

dimanche 7 septembre 2014 - 22:40 - Aurélien Durand

 

Après son succès (1-0) contre l'Espagne jeudi dernier au Stade de France, l'Equipe de France disputait ce dimanche au stade Crvena zvezda à Belgrade un deuxième match amical face à la Serbie, membre du groupe I des éliminatoires de l'Euro 2016. Les deux équipes se sont quittées sur un résultat nul (1-1). Les Bleus ont ouvert la marque dès la 13e minute grâce à Paul Pogba mais Alexandr Kolarov a obtenu l'égalisation à la 80e sur un beau coup franc.

 

 

C'est l'une des nouveautés de ces qualifications pour l'Euro 2016, la France, déjà qualifiée en tant que nation organisatrice,  prendra tout de même part aux éliminatoires au sein du groupe I (Danemark, Arménie, Albanie, Portugal, Serbie). Si les résultats des Bleus ne compteront bien sûr pas dans le classement final, Didier Deschamps va essayer de profiter de ces rencontres pour poursuivre la progression de son groupe, quart de finaliste du dernier Mondial. Le sélectionneur avait annoncé dès la fin du match contre l'Espagne qu'il ferait tourner son effectif. Des propos qui se sont traduits au coup d'envoi à Belgrade par un onze de départ comptant sept changements par rapport aux vainqueurs de l'Espagne, trois jours plus tôt.



Bacary Sagna, Jérémy Mathieu, Lucas Digne, Yohan Cabaye, Morgan Schneiderlin, Loïc Rémy et Rémy Cabella, remplaçants au Stade de France, ont ainsi débuté la rencontre. La composition de l'Equipe de France: Lloris (cap.) - Sagna, Varane, Mathieu, Digne - Schneiderlin, Cabaye, Pogba - Sissoko, Rémy, Cabella.

Appliqués, les Tricolores réalisent une bonne entame de rencontre. Sur le premier corner français, c'est le néo-Barcelonnais Jérémy Mathieu, à la récupération, qui adresse une bonne frappe du droit, son mauvais pied, fuyant le cadre gardé par Stojkovic (5e). Les Bleus ne tardent pas à trouver la faille dans l'arrière garde serbe. Sur un nouveau corner de Cabella, Moussa Sissoko, au premier poteau ne peut ajuster sa tête. Tout le monde est surpris sauf Paul Pogba, tout seul au deuxième poteau, qui trompe Stojkovic du plat du pied (0-1, 13e, photo joie).

Les Serbes tentent de réagir et se créent une première occasion à la 24e minute de jeu. Tosic, bien servi par Ivanovic pénètre après avoir repiqué dans l'axe dans la surface française mais son tir du gauche passe juste au-dessus du but d'Hugo Lloris. Les Bleus défendent bien et les joueurs du Néerlandais Dick Advocaat ne parviennent pas à égaliser lors de la première période malgré une dernière tentative du gauche de Tadic passant tout prêt du poteau de Lloris (45e).

Dès le retour des vestiaires, Rémy Cabella oblige Stojkovic à une belle parade (46e) sur une frappe en force après une belle accélération et un bon travail de Loïc Rémy en duel avec deux défenseurs. Les deux hommes donnent à nouveau des frayeurs à la défense serbe dix minutes plus tard à la suite d'un bon mouvement à deux. Rémy, gêné par Ivanovic, ne peut malheureusement reprendre efficacement le centre en retrait de Cabella (56e). Les Tricolores poursuivent dans la foulée leur temps fort puisque Pogba sur une frappe lourde oblige le portier serbe à un nouvel arrêt réflexe (57e), avant que Cabella ne l'alerte à nouveau sur une frappe en bout de course (58e).

A l'heure de jeu, les deux sélectionneurs procèdent à leurs premiers changements. Alexandre Lacazette et Karim Benzema font leur entrée sur la pelouse en lieu et place de Cabella et Rémy. Kolarov, l'excellent latéral gauche serbe, se montre ensuite menaçant sur un tir puissant à ras-de-terre capté en deux-temps par Lloris. Le joueur de Manchester fait de nouveau parler sa puissance sur coup franc mais Lloris reste vigilant. A dix minutes de la fin du temps réglementaire, la troisième tentative du défenseur serbe est finalement la bonne. Sur un nouveau coup-franc, il égalise, après un décalage d'Ivanovic, d'une frappe puissante légèrement croisée qui laisse Lloris impuissant (1-1, 80e).

Les Serbes poussent en fin de match pour tenter d'arracher la victoire. Ils se procurent d'ailleurs la dernière grosse occasion du match sur une belle tête d'Ivanovic, au deuxième poteau, que détourne Lloris après une superbe détente. Les deux équipes se quittent finalement sur un résultat nul (1-1) assez logique. Les Tricolores ont montré de nouveau de belles choses malgré les nombreux changements. Ils se retrouveront le 11 octobre sur la pelouse du Stade de France pour un nouveau test intéressant face au Portugal.

Les déclarations:

Jérémy Mathieu (défenseur)
"C'est une bonne soirée. On s'attendait à un match difficile face à un adversaire costaud. Les deux équipes l'ont été. Il fallait répondre présent, on l'a fait. Personnellement j'ai fait le maximum. Avec Raphaël (Varane) on ne peut que s'entendre. Je me suis senti bien, à l'aise. Je sais qu'il y a un bon groupe qui s'est formé. A moi de continuer comme ça pour rester dedans".

Loïc Rémy (attaquant)
"En première période on n'a pas bien pu prendre le jeu à notre compte. En seconde ç'a été mieux, on s'est créé plus d'occasions. J'en ai d'ailleurs manqué une aussi. On a un groupe dont la force est de voir les titulaires et les remplaçants aller dans le même sens. Au final cela a été un match correct. (sur les critiques à son endroit formulées par Deschamps) Il faut savoir les accepter, il me connaît. Trop gentil ? Je n'ai pas les même qualités qu'un défenseur rugueux..."

Rémy Cabella (milieu offensif)
"C'a été un match difficile, avec beaucoup d'imperfections dues à la pelouse difficile, même si elle l'a été pour les deux équipes. On s'attendait à jouer une équipe difficile, la Serbie c'est une belle équipe. Un nul c'est un bon résultat même si on aurait pu gagner au final. Personnellement je me suis bien senti. Mon objectif est de rester dans ce groupe d'ici l'Euro-2016".

Moussa Sissoko (milieu de terrain)
"Cela a été un match compliqué, le deuxième en trois jours ce n'est pas facile. Le turnover a permis à d'autres joueurs de s'exprimer. La pelouse a été compliquée, pour un grand gabarit comme le mien ce n'est pas évident. La Serbie a été un adversaire valeureux, on ne pourra pas gagner tous les matches. (Sur le but pris par Lloris) Notre voltigeur a été bloqué, le tir est bien placé, Hugo voit le ballon au dernier moment. Il vaut mieux que ça arrive maintenant".

Raphaël Varane (défenseur)
"Ce match n'était pas simple. Le contexte était particulier, avec une pelouse pas évidente. On a essayé de tous répondre présent, de s'adapter. A nous de progresser sur ce genre de match".

AESC vient de remporter le trophée 100000 visites 2 mois
1-0
US STE ANNE / SENIORS 1 plus de 2 ans
US STE ANNE / SENIORS 1 : résumé du match plus de 2 ans
0-0
FC MOUFIA / SENIORS 2 plus de 2 ans
FC MOUFIA / SENIORS 2 : résumé du match plus de 2 ans
0-0
CS ST ANDRE / SENIORS 1 plus de 2 ans
CS ST ANDRE / SENIORS 1 : résumé du match plus de 2 ans
2-2
JS DOMENJOD / U15 plus de 2 ans
JS DOMENJOD / U15 : résumé du match plus de 2 ans
2-3
U15 / JS MONTAGNARDE plus de 2 ans
U15 / JS MONTAGNARDE : résumé du match plus de 2 ans
2-0
SENIORS 2 / JS BOIS DE NEFLES plus de 2 ans
SENIORS 2 / JS BOIS DE NEFLES : résumé du match plus de 2 ans
9-1
AFC HALTE LA / SENIORS 2 plus de 2 ans
AFC HALTE LA / SENIORS 2 : résumé du match plus de 2 ans
+
+
+